Securite : assurez-vous du bon etat de vos roulements.

Article récent
Partager

Si les pneumatiques vous relient, vous, et surtout votre véhicule, à la route, et assure donc une grande partie de votre adhérence et de vos trajectoires, d’autres éléments moins visibles et peu connus revêtent une importance capitale et première dans le fonctionnement même de la mobilité de votre véhicule. Nous parlons ici des roulements de roue. Balayons ici le fonctionnement et l’intérêt de bien conserver en bon état la totalité de ses roues et de leurs composants.

La roue : allez plus loin que les jantes et les pneus.

Le roulement de roue est ce petit composant d’un ensemble plus complexe qu’il n’y parait et sans lequel votre voiture ne peut tout simplement pas rouler. En effet, comme c’est le cas sur tous les dispositifs roulants (du skateboard au char d’assaut, en passant par l’avion qui s’élance sur la piste avant de décoller), l’entrainement d’une forme circulaire et le mouvement dans un sens ou dans l’autre (le fait d’avancer ou de reculer) ne sont possibles que si la roue possède des roulements. Ces petites billes, enfermées dans un circuit fermé composé de deux bagues emboîtées, roulent sur elles-mêmes et portent, en tant que telle, la mouvance que l’on connait à tous les véhicules roulants. Le roulement de roue relie cette dernière à l’essieu du véhicule et ainsi transmet à la roue le mouvement instigué par le moteur, via le moyeu.

Vous l’aurez deviné, toute entrave dans le fonctionnement du roulement de roue, entraînera potentiellement une interruption nette dans la rotation de la roue, un blocage synonyme de cassure importante dans le système de traction ou de propulsion du véhicule. Alors, pour éviter tout désagrément de ce type, qui, à pleine vitesse, peut causer de graves accidents, il est crucial de s’assurer de la qualité et de l’intégrité de ses roulements sur chacune de ses roues.

150 000 km en moyenne, c’est ce que dure un roulement de roue. Tout dysfonctionnement lié au vieillissement de la pièce ou au fait qu’elle soit abîmée, se traduira par des signes distinctifs comme des bruits sourds, une usure anormale des pneumatiques ou des tremblements dans la direction jusqu’au volant. Attention, l’usure inhabituelle des pneus et ce type de tremblements peuvent aussi être liés à une roue voilée. Cela se matérialise lorsqu’une certaine vitesse est atteinte.

Les roulements changent en fonction de différents critères. Tout d’abord, ils ne sont pas de même taille/même épaisseur quand il s’agit des roulements du train avant ou arrière de la voiture. 
Par ailleurs, les modèles de roulement de roue varient d’une marque de voiture à une autre et d’un modèle à un autre. 
En fonction de la charge transportée, certains roulements de roue seront à privilégier. Les véhicules de transport public de marchandises notamment présentent des roulements en forme de rouleaux ou de cônes, plus résistants que les billes.
Plusieurs fabricants produisent ces pièces dont il faut d’abord s’assurer de la comptabilité avec son véhicule avant de les changer. 

Ces pièces mécaniques de première importance sont à considérer avec beaucoup d’attention dans le cadre de l’entretien de son automobile, afin d’éviter tout accident.